Réalisés

Projets réalisés et en cours de réalisation

12 projets  dont 10 d’urgence et 02 de développement ont été financés par cinq partenaires financiers entre 2012 et 2019. Sur les 12 projets, 03 sont actuellement en cours de réalisation.

Ces projets ont touché environ 400 000 personnes victimes (réfugiés, déplacés internes, retournés et autochtone) des crises humanitaires dans la zone de l’Est (provinces de Ouaddaï et Wadi Fira) et l’Ouest (province du Lac).

Quelques réalisations des projets réalisés

2012 à 2014 : completer les activités pendant cette periode (gestion en eau potable dans le camp de refugies soudanais à AMNABAK)

  • Population du camp d’Amnabak : 21867 personnes( refugiés)
  • 11 puits ouvert construit et equipés des systéme d’approvissionnement solaire
  • 4 puits pastoraux construit pour l’approvissionnement de betail.
  • 3 steeltank de distribution d’eau d’une capacité de 95m3 installé dans le camp de refugiés d’Amnabak.
  • 2 steeltank de transit d’une capacité de 70m3 installé dans les wadis d’Amnabak.
  • 12 Rames de distribution avec 108 robinets installés à l’interieure de camp.
  • 2 radier construit dans le wadi d’Amnabak et le wadi de Moudré.

 

2015 : deux projets

  • 30 groupements agricoles ont bénéficiés de 30 kits de matériels agricoles ;
  • 10 kits de matériels de pêches distribués aux groupements ;
  • 1200 ménages soit une population de 6 000 bénéficiaires de vivres et NFI;
  • 10 forages équipés de PMH sont fonctionnels (au Lac) ;
  • 11 forages en panne réparés et sont en fonction ;
  • 21 867 personnes réfugiées soudanais sont approvisionnées en eau potable à travers le système de pompage solaire et water trucking ;
  • 8 radiers construits et exploités dans le département de Kobé ;

2016

  • 10 329 ménages ont accès à la nourriture à travers les activités de la distribution de produits alimentaires (riz, maïs, sucre, huile et sel) ;
  • 13 088 ménages ont bénéficié des articles NFI (kit wash, kit abris, kit cuisine et kit habillement) ;
  • 60 forages réalisés équipés de pompes à motricité humaine couvrent 30 000 personnes
  • 70 forages en mauvais état sont réhabilités et sont opérationnels (35 000 personnes ont accès à l’eau potable) ;
  • 181 comités de gestion de point d’eau (CGPE) soit 1274 membres mis en place, formés, équipés et sont opérationnels ;
  • 4 Seuils d’épandage construits et 05 comités de gestion mis en place dans les provinces de Ouaddaï et Wadi-Fira. Ces ouvrages ont servis plus de 10 000 personnes ;
  • 9 puits ouverts construit  approvisionnent 6 000 personnes dans la province de Wadi-Fira ;
  • 9 artisans réparateurs identifiés et formés ;
  • 80 tests de qualité de l’eau ont été réalisés sur 80 forages fonctionnels soit 10% des forages biologiquement contaminés et traités ;
  • 30 villages ATPC (Assainissement Total Piloté par la Communauté) ont atteints FDAL (Fin de Défécation à l’Air Libre) dans la province du Lac ;
  • 20 955 personnes touchées par les séances de sensibilisation en hygiène et assainissement ;
  • 600 ménages vulnérables des sites et villages d’accueil ont bénéficié 600 latrines familiales
  • 3 000 femmes et jeunes filles en âges de procréer ont bénéficié des 3 000 kits d’hygiène et arrivent à respecter les bonnes pratiques ;

2017

  • 16 forages réhabilités ;
  • 18 CGPE formés et équipés
  • 4 forages réalisés
  • 4 forages avec installation solaire approvisionnent 4 000 personnes dans les provinces de Ouaddaï et Wadi-Fira;
  • 3 puits ouvert construit dans les provinces de Ouaddaï et Wadi-Fira
  • 371 ménages ont bénéficiés de vivres et NFI
  • 8 352 bénéficiaires soit 1 392 ménages les plus pauvres ont été identifiés et reçus de distribution de blanket feeding dans 11 villages les plus vulnérables dans la province du Lac ;
  • Le taux de la malnutrition aigué général (MAG) a passé de 7 à 1% grâce à la prise en charge dans le programme de 690 enfants âgés de 6 à 23 mois et 264 femmes enceintes et allaitantes ;
  • 8 Seuils d’épandage construits et 8 comités de gestion mis en place dans les provinces de Ouaddaï et Wadi-Fira ;

2018

  • 9272 ménages vulnérables vivants dans les sites de déplacés et villages d’accueil ont bénéficié de la distribution des produits alimentaires et non alimentaires ;
  • 74forages en mauvais état ont été réhabilités et mis en fonction au profit des populations bénéficiaires ;
  • ;
  • 67 forages réalisés et équipés de pompe à motricité humaine et sont en exploitation par les 19 500 bénéficiaires ;
  • 74CGPE prévus sont mises en place, soit 539 membres identifiés, formés et opérationnels dans les lieux bénéficiaires de nouveaux forages ;
  • 10 forages réalisés avec installation solaire et sont fonctionnels ;
  • 18 échantillons d’eau test, analysés sur 18 forages et traité(s) à base de solution concentrée de chlore ;
  • 12 artisans réparateurs formés, et sont opérationnels ;
  • 6 seuils d’épandage construits et 6 comités de gestion formés
  • 03 sites de déplacés et 01 village d’accueil ont accompagné à l’autonomisation à la gestion des ouvrages hydrauliques et assainissement ;
  • 19 formations (532 participants) ont eu lieu en diverses thématiques aux endroits des groupements agricoles, groupements de pêches et de forgerons, groupements de jeunes (filles et garçons), etc. ;
  • 1 650 têtes de caprins distribués à 350 ménages les plus vulnérables (de sites et villages)préalablement identifiés et formés (chacun de 4 à 5 têtes de caprins) ;
  • 8 axillaires vétérinaires formés, équipés (matériels et produits) et sont opérationnels ;
  • 8 centres de petits métiers créés et équipés et opérationnels ;
  • 8 groupements créés, accompagné, équipés et sont fonctionnels ;
  • 08 cases de nutrition communautaire construites, équipés, fonctionnelles et couvrant 15 villages/sites,
  • 1 456 enfants âgés de 0 à 59 mois dépistés pris au programme de supplémentations et suivis ;
  • Grace aux dépistages, 197 enfants malnutris sont référés aux unités nutritionnelles pour la prise en charge ;
  • 396 femmes enceintes et allaitantes dépistées dont 7 sont malnutries et orientées vers centres de santé ;
  • 33 mamans modèles formées, outillées et sont opérationnelles ;

2019

  • 16 forages équipés des installations solaires (Province du Lac et la zone de l’Est)
  • 40 échantillons d’eau prélevés, testés et analysés sur 40 forages dont 10 forages contaminés ont subi de traitement à choc ;
  • 24 CGPE soit 84 membres ont été formés et outillés pour l’entretien des forages ;

Les commentaires sont fermés.